Quoi qu’il se passe, surtout quand il ne se passe rien, on réfléchit, on rumine, on juge, on analyse, on se demande si, ressassant en permanence le passé et imaginant le pire pour l’avenir.. Bref, on pense trop. Ça s’appelle l’overthinking. Une attitude pouvant te conduire tout droit vers la tristesse, la colère, l’anxiété ou même la dépression.  En fin de compte, l’overthinking tire sa source de deux peurs simples que nous avons tous : la peur du regret et la peur de l’incertitude.

Et ce trop plein de pensées survient souvent quand on se dépose, quand on tente (je dis bien tente) de se relaxer, comme si notre cerveau ne voulait pas nous donner ce droit au silence, à la paix d’esprit.  Souvent, c’est là que notre cerveau commence à nous raconter son histoire préféré :

ES-TU FAMILIÈRE AVEC CE DISCOURS INTÉRIEUR ?

  • Est-ce que j’ai oublié la salade de fruits des enfants sur le comptoir ce matin ?
  • C’est quand la dernière fois que j’ai passé l’aspirateur donc ?
  • Je dois être dûe pour un changement d’huile…
  • Je devrais être en train de m’entraîner au lieu de rien faire…
  • Je n’aurais pas dû manger ce plat de pâtes ce midi…
  • J’ai vraiment besoin de me faire un horaire, j’ai besoin d’une structure…
  • Je suis tellement épuisée, j’ai besoin d’un changement…
  • J’ai l’impression que je suis seule à penser comme ça, personne d’autre que moi peut comprendre ce que je vis.
  • J’ai déjà essayé de changer cette mauvaise habitude par le passé et ça n’a pas fonctionné, ça ne fonctionne jamais…
  • Je ne pourrai jamais atteindre le même mode de vie que ces femmes qui m’inspirent…
  • Je n’ai plus d’énergie pour me battre…
  • À quoi bon lâcher Instagram et Netflix…J’ai besoin de décrocher…
  • Ça ne sert à rien, ça ne fonctionnera pas. Ça ne fonctionnera pas. Ça ne sert à rien. Ça ne fonctionnera pas.  Ça ne sert à rien.  Je ne serai pas capable.

    Tu n’es pas la seule!

LES 8 SIGNAUX DE L’OVERTHINKING

  1. Je revis sans cesse les moments embarrassants ou mes erreurs dans ma tête.
  2. J’ai du mal à dormir car j’ai l’impression que mon cerveau ne s’éteint pas.
  3. Je me pose beaucoup, beaucoup de questions et j’imagine toutes sortes de scénarios.
  4. Je passe beaucoup de temps à réfléchir au sens caché des choses que les gens disent ou des événements qui se produisent.
  5. Je repense aux conversations que j’ai eues avec les gens dans mon esprit et je pense à toutes les choses que j’aurais voulu dire ou ne pas dire.
  6. Parfois, je suis tellement dans ma tête que j’ai de la difficulté à profiter des moments heureux avec mes proches.
  7. Je passe beaucoup de temps à m’inquiéter de choses sur lesquelles je n’ai aucun contrôle.
  8. Je n’arrive pas à me libérer de mes soucis.

Si tu te reconnais dans 5-6 de ces points, alors tu fais probablement de l’overthinking au quotidien, sans peut-être même t’en rendre compte!  Maintenant, ce n’est pas tout  le monde qui overthink de la même façon.  Il existe différentes formes d’overthinking!

LES 10 TYPES D’OVERTHINKING

Il y a l’overthinking agressif, qui nous pousse à se positionner en victime des autres, des méchants qui nous entourent, sans tenir compte des faits objectifs et de nos propres torts.  On pense que le monde s’acharne contre nous, que tout le monde nous veut du mal! Cela nous pousse souvent à agir de manière impulsive et méchante en retour, par vengeance.

 

Il y a l’overthinking chaotique…Alors là, tous les problèmes surgissent en même temps!

 

Et puis l’overthinking complexe : Lorsqu’on prend trop de facteurs en considération dans notre prise de décision, sans filtrer ou même reconnaître leur importance.

 

Aussi, l’overthinking d’évitement, quand tu utilises le temps de réflexion pour prendre une décision comme excuse pour ne pas faire quelque chose qui ne te tente pas.

 

Et l’overthinking logique, quand tu rationalises une situation émotionnelle à l’extrême pour éviter de passer à travers les sentiments négatifs.

 

Sans oublier l’overthinking négligent, quand tu fais semblant d’ignorer une réponse, mais qu’au fond, tu la connais déjà.

 

Ensuite, l’overthinking prématuré, quand tu gaspilles ton énergie à réfléchir à une décision qui n’a pas besoin d’être prise tout de suite.

 

Enchaînons avec l’overthinking perfectionniste, quand tu obsèdes à optimiser le moindre détail, en oubliant la vision derrière.

 

Oh et l’overthinking d’ambiguïté, quand tu fais exprès de ne pas prendre une décision, sous prétexte qu’il te manque de l’information (qui, en réalité, serait facile à trouver avec un peu d’effort).

 

Finalement, l’overthinking paralysante, quand tu focus tellement trop à comprendre toutes les étapes d’un problème, au point où tu te sens complètement paralysée et aucunement prête à entreprendre une action, aussi petit soit-elle.Il y a aussi beaucoup de gens qui s’inventent tout simplement des problèmes par habitude!

 

LES MÉFAITS DE L’OVERTHINKING

Bien sûr, il est impossible d’éviter complètement le regret, le stress, l’anxiété et l’incertitude dans nos vies.

Nous ne pouvons pas changer ce que nous aurions pu, aurions dû, aurions su  faire mieux…ou ce que l’on aurait pu faire plus lentement, plus rapidement, pas du tout, ou pas tout à fait comme nous l’avons fait. Nous ne pouvons pas évaluer les échecs, les succès, ni même la probabilité d’innombrables scénarios et éventualités qui ne se réaliseront jamais. C’est tout simplement impossible et non productif!

Toutes ces pensées fatiguantes sont un gaspillage d’énergie mentale et physique. Dès le retour à la réalité ou dès que l’on sort de notre bulle de pensée, elles partent en fumée! Ces pensées nous coûtent cher en énergie, mais nous rapportent que très peu finalement.

Plus on est anxieux, plus on se compare aux autres, moins on se sent bien par rapport à soi-même, ce qui aggrave davantage la rumination.

Plusieurs psychologues s’entendent sur le fait qu’il ne faut pas refouler chroniquement ses émotions, car elles pourraient s’exprimer à travers des troubles physiques, mais TROP les écouter peut également nous nuire en nous faisant voir la réalité à travers des lunettes négatives.  La vérité c’est que la réalité est souvent bien moins pire que les scénarios épouvantables qu’on peut bien se faire. Le plus grave en fait, c’est qu’en sautant d’une idée négative à l’autre, les overthinkers ne parviennent finalement pas à résoudre leurs problèmes!

En pensant trop aux problèmes, on finit par ne plus voir les solutions qui sont souvent directement devant nos yeux!

COMMENT ARRÊTER DE OVERTHINK ?

  • Fais une pause et bouge! faire du sport, un entraînement à la maison, du jogging, avec de la musique motivante peut nous aider à débrancher le cerveau et laisser le corps prendre la relève!
  • Fais appel à la police de la pensée : Oui oui!  C’est possible de contrôler ses pensées, c’est toi qui est en charge! Pas besoin d’attendre un prince charmant ou une fée marraine pour qu’ils viennent à la rescousse… Vaut mieux prendre responsabilité pour son propre changement en arrêtant soi-même ses pensées négatives néfastes. Les affirmations quotidiennes sont une excellentes façons de changer la tonalité de cette voix intérieure!
  • Programme ton  overthinking si tu as réellement des problèmes à régler, réserve-toi une période d’overthinking le soir quand tu es au chaud sous ta couette avec un bon thé, ou dans ton bain! Parfois, en remettant à plus tard ce genre de réflexions, elles peuvent perdre de leur importance par elles-mêmes!
  • Pratique la décharge mentale : le yoga, la relaxation et la méditation consciente sont d’excellentes techniques pour lâcher prise, dé-stresser, se recentrer sur le corps, et remettre nos émotions en place!

TES OUTILS CONTRE L’OVERTHINKING

Sur l’application Beachbody on Demand, tu trouveras une panoplie d’outils de relaxation pour t’aider à arrêter le cycle vicieux de l’overthinking!

 

YOGA STUDIO

La variété des séances de yoga est super intéressantes et comprend la flexibilité de base, le cardio, la force, le flux, l’équilibre, la méditation et les pratiques de yoga prénatal.

De plus, tu y trouveras dfe nouveaux entraînements sont également ajoutés tout le temps!

Et puis la plupart des cours durent entre 25 et 45 minutes, mais tes options vont de 10 à 92 minutes!

Il y a aussi un défi de yoga de 5 jours et la retraite de 3 semaines!

Tu peux choisir ton entraînement en fonction de tes objectifs ou du temps disponible

Ce qui est génial, c’est que le programme fait attention à la bonne forme et te montre comment faire les mouvements correctement

Les entraînements montrent une version modifiée et intensifiée des mouvements à l’écran.

Tu peux choisir de suivre un calendrier ou de créer le tiens.

Tu peux facilement diffuser les séances sur ta télé, ton portable, ton cellulaire, ta tablette, etc.

Et puis les entraîneurs sont vraiment motivants!

LE CANAL RELAXATION & MEDITATION

Tu y trouveras 4 séances de méditation de l’app Beachbody Yoga Studio

Et 13 séances de méditation de l’app Unplug

Plus 60 séances de méditations d’Elise Joan based avec affirmations ‘I AM’

Ains qu’un programme guidé de 21 jours appelé ‘Unstress’ : 21 jours de Relaxation, Calme, and réduction de l’anxiété, produit en partenariat avec l’app Unplug.

Rien de mieux pour se vider l’esprit!

Pour en savoir plus sur cette merveilleuse liste d’outils, clique ici!

overthinking

Si tu me suis du Quebec : consulte ma formule ci-dessous ↓

Explore le blogue pour plus de recettes santé et d’idées bien-être similaires!

Pour t’informer sur mes programmes alimentaires, clique par ici!

Et si tu souhaites en savoir plus sur mon rôle de coach, viens faire un tour sur les réseaux !

Si tu me suis de la France, consulte la section Fit4me en France pour connaître les détails du lancement ! Tu peux faire ta pré-inscription ICI.